Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Tribune d’experts
Tribune d'expert bandeau
Entreprise

Risques Dommages aux biens : des contrats d’assurance adaptés à tous les besoins 3/3

Sujets relatifs :

,

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Risques Dommages aux biens : des contrats d’assurance adaptés à tous les besoins 3/3

© ©industrieblick - stock.adobe.com

Un commerçant n’encourt pas les mêmes risques qu’un prestataire de services informatiques, ou un hôtelier qu’un artisan... Un équipement professionnel coûteux tel que celui d’un opticien ou d’un boulanger réclamera une meilleure couverture qu’un simple bureau équipé d’un téléphone. De même, une entreprise ne sera pas soumise aux mêmes risques climatiques (tempête, orage…) selon la région où elle est installée. Pour toutes ces raisons, l’assurance souscrite pour se prémunir des dommages susceptibles d’être causés aux biens professionnels doit être adaptée à l’activité et à la situation de l’entreprise : équipements, locaux, zone d’implantation…

Un contrat d’assurance dédié aux risques Dommages aux biens

Un contrat « sur mesure », correspondant parfaitement aux besoins de chaque professionnel, est toujours plus sécurisant et plus intéressant qu’un contrat généraliste. Inutile de payer pour des risques qui ne concernent pas l’entreprise… Et a contrario, il serait dommage d’oublier certains risques propres à telle ou telle activité.

Un assureur comme Generali a ainsi développé dans sa gamme « Vie professionnelle » des solutions en réponse à tous les statuts et activités : artisans, commerçants, hôteliers, métiers de bouche, opticiens, prestataires de services informatiques, professions paramédicales…

Ces contrats offrent bien sûr les garanties complètes « Biens professionnels », qui concernent l’ensemble des entreprises, vis-à-vis des risques de vols, dégâts des eaux, dommages électriques… qui pourraient endommager les locaux, équipements, ordinateurs et matériels bureautiques.

Une offre en accord avec chaque activité

Au-delà de ce « panier de base », Generali a identifié les risques et besoins spécifiques aux principaux métiers et propose des garanties adaptées dans ses contrats « Vie professionnelle ».

Quelques exemples personnalisés :

  • Hôtelier, vous faites faire une piscine dans votre établissement et souhaitez être couvert en cas de problème.
  • Commerçant, vous faites les marchés de la région tous les week-ends et vous voulez être certain d’être assuré où que vous soyez, y compris pendant les trajets.
  • Kinésithérapeute, vous redoutez qu’un patient insatisfait se plaigne et réclame réparation.
  • Développeur informatique, vous craignez que les données de vos clients ne soient détériorées.
  • Boulanger-pâtissier, votre recette du week-end est bien supérieure à celle de la semaine et vous êtes plus vulnérable vis-à-vis d’un vol éventuel.
  • Restaurateur, vous souhaitez être indemnisé si un client mécontent vous réclame réparation suite à une réservation que vous n’avez pas pu honorer…

Autre élément de souplesse : en cas de sinistre, l’indemnisation reçue aura été définie selon les souhaits de l’assuré. Avec les conseils de l’assureur, le montant de la franchise peut être fixé en amont, lors de la signature du contrat. À l’assuré de décider également si ses équipements seront assurés en « valeur à neuf » ou pas.

Perte d’exploitation et contentieux également envisagés

Pour un professionnel, être bien assuré ne signifie pas seulement protéger ses locaux et ses équipements ; cela passe aussi par une protection contre les conséquences d’une baisse de chiffre d’affaires (CA) pour l’entreprise. Les garanties de pertes d’exploitation permettent de couvrir la perte de résultat ou de profit ponctuelle mais aussi le financement des salaires et charges fixes que la baisse de CA ne permet plus d’honorer. Chez Generali, les contrats prévoient donc plusieurs situations susceptibles d’entraîner une baisse sensible du chiffre d’affaires : incendie, dégât des eaux, bris de machine, impossibilité d’accéder aux locaux…

Autre situation envisagée, celle où un collaborateur indispensable, ou « homme clé » de l’entreprise, est victime d’un accident qui l’empêche de travailler ou, pire, qui contraint l’entreprise à mettre la clé sous la porte : les contrats prévoient alors un soutien financier, voire une prise en charge des indemnités de licenciement des salariés.

Enfin, personne n’est à l’abri d’une procédure juridique, qu’elle vienne d’un client mécontent, d’un salarié en conflit avec l’entreprise ou quelque autre raison... Ces procédures sont souvent complexes, particulièrement chronophages et font appel à une expertise pointue. Une protection juridique est donc proposée, avec un service d’assistance qui prodigue informations et conseils, une prise en charge si besoin, et des honoraires d’avocats ou d’experts.

De quoi exercer son métier avec passion, tout en restant serein en toutes circonstances !

Nous vous recommandons

Réforme Code du travail : publication de la totalité des mesures au Journal officiel

Réforme Code du travail : publication de la totalité des mesures au Journal officiel

Les décrets nécessaires à la réforme du Code du travail ont été publiés en totalité au Journal officiel le 31 décembre, les rendant ainsi obligatoires.  C'est[…]

02/01/2018 | | Entreprise
Pouvez-vous prétendre à la marque Tourisme et Handicap pour votre entreprise ?

Pouvez-vous prétendre à la marque Tourisme et Handicap pour votre entreprise ?

Environnement : 1 entreprise sur 20 ne fait rien en faveur de l’économie circulaire

Environnement : 1 entreprise sur 20 ne fait rien en faveur de l’économie circulaire

Risques Dommages aux biens : des conséquences financières qui peuvent être lourdes 2/3
Tribune d'experts
Sponsorisé par Risques Dommages aux biens : des conséquences financières qui peuvent être lourdes 2/3

Risques Dommages aux biens : des conséquences financières qui peuvent être lourdes 2/3

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX