Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Salariés

Santé : le budget moyen des Français en recul

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Santé : le budget moyen des Français en recul

6 Français sur 10 disent avoir reculé ou renoncé à des soins de santé pour des raisons financières.

© D.R.

Les Français estiment, en moyenne, leur budget santé à 518 euros en cette année 2015, soit 10% de moins qu’en 2012 : la réforme de la généralisation de la complémentaire santé pourrait faire évoluer cette tendance.

Stabilité d’ensemble pour le budget santé des Français. La nouvelle édition du Sofinscope* (Sofinco / OpinionWay) montre en effet un léger tassement du budget santé estimé des Français : il diminue de 5 euros par rapport à l’année dernière, passant de 523 à 518 euros. Ce même budget, toutefois, s’élevait à 570 euros en 2012. Ce budget inclut, entre autres, les cotisations de la complémentaire santé, les frais d’automédication ou encore les montants non remboursés par l’Assurance maladie.

 

Grosses disparités selon l'âge et le revenu

 

Dans le détail, les disparités sont toutefois importantes : ce budget moyen s’élève en effet à 302 euros pour les ouvriers… et 762 euros pour les personnes avec un revenu mensuel à 3 500 euros. La différence en fonction de l’âge est également significative, de 440 euros pour les personnes de moins de 35 ans et 737 euros pour celles de plus de 60 ans.

 

Stabilité d’ensemble, également, pour la perception de ce budget : 59% des personnes interrogées considèrent que leur budget santé a augmenté, contre 58% l’année précédente. Une – légère – différence se constate également en fonction de l’âge, puisque 53% des moins de 35 ans (contre 61% des plus de 35 ans) notent cette hausse.

 

A noter, toutefois, que même si une majorité de Français déclare toujours acheter davantage de médicaments génériques (62%), ce taux est en constante baisse depuis 3 ans : il atteignait en effet 77% en 2012.

 

Crédit : « Le Sofinscope – Baromètre OpinionWay pour SOFINCO ».

 

Toujours plus de renoncement aux soins

 

Stabilité d’ensemble, enfin, quant au renoncement aux soins. 60% des personnes interrogées dans le cadre de ce Sofinscope expliquent avoir reporté ou annulé des achats en lien avec leur santé (équipement, consultations médicales…).

 

47% des personnes interrogées disent ainsi avoir repoussé l’achat de lentilles, lunettes ou prothèses dentaires (+2 points par rapport à l’année précédente), 33% avoir repoussé ou renoncé à une visite chez un médecin spécialiste (+1 point) et 12% avoir refusé une hospitalisation (+3 points).

 

La pratique systématique du tiers-payant, au cœur d’une grogne continue entre les médecins et la ministre de la Santé Marisol Touraine, semble appréciable pour les Français : 56% des personnes interrogées notent ainsi que cette généralisation aurait pu les empêcher de repousser ou renoncer à certains soins – et même 71% chez les moins de 35 ans.

 

La réforme de la généralisation de la complémentaire santé pourrait en partie changer la donne, notamment pour les salariés pas encore couverts par une telle couverture collective. Ainsi, les offres actuellement mises à jour, en conformité avec la nouvelle réglementation, comportent dans leur quasi-intégralité le tiers payant généralisé et ouvrent, pour certaines, l’accès à des réseaux de soins pour des tarifs négociés en optique et dentaire.

 

 

*Méthodologie : cette étude a été menée en ligne les 2 et 3 janvier 2015 par Opinion Way pour Sofinco auprès de 1.017 personnes âgées de 18 ans et plus.

Nous vous recommandons

Un test en ligne pour évaluer votre risque de burn-out

Un test en ligne pour évaluer votre risque de burn-out

Le syndrome d’épuisement professionnel, appelé aussi burn-out, est une réalité dans le monde de l’entreprise. Il peut toucher tout le monde, que ce soit l’employé ou le chef[…]

14/12/2017 | Maladies professionnellesBurn out | Salariés
Absentéisme au travail : 1 salarié sur 5 ne prend pas son arrêt maladie

Absentéisme au travail : 1 salarié sur 5 ne prend pas son arrêt maladie

Protection sociale : après Deliveroo, Axa France s’associe à Über

Protection sociale : après Deliveroo, Axa France s’associe à Über

Congé de paternité : les règles que vous devez connaître

Congé de paternité : les règles que vous devez connaître

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX