Avec le soutien de
L'Argus de l'Assurance
Nous suivre

Nous suivre Je protège mon entreprise

Fiches pratiques réglementation

Vacances : comment être bien couvert à l’étranger ?

Vacances : comment être bien couvert à l’étranger ?

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Que vous partiez en Europe ou en dehors du continent, vos frais de santé peuvent être pris en charge par l’Assurance maladie et les complémentaires santé… à de nombreuses conditions.

Derniers détails à régler avant de partir sur la route des vacances d’août : êtes-vous bien couvert quant à vos éventuels frais de santé en cas de départ à l’étranger ? Ne pas prévoir ce point peut en effet se révéler particulièrement ruineux. Selon que vous partiez en Europe ou en dehors du continent, les règles changent quant aux prises en charge.

 

Indispensable CEAM

 

Préliminaire indispensable de tout voyage en Europe : la carte européenne d’assurance maladie (CEAM), valable dans l’ensemble des pays de l’Union européenne et de l’Espace économique européen, auxquels s’ajoute la Suisse et incluant les dépendances territoriales (Açores, Canaries, Gibraltar, Réunion…).

 

La CEAM, entrée en vigueur le 1er juin 2004, permet la dispense d’avance de frais quant à la part remboursée normalement par la Sécurité sociale. Valable un an, elle se demande auprès de l’Assurance maladie, via votre compte Ameli ou au 36 46 : attention toutefois à la demander suffisamment tôt, sous peine de devoir se contenter d’une attestation « temporaire » valable seulement trois mois.

 

Attention, également, à se renseigner au préalable sur les formalités en vigueur dans les pays concernés, car il est possible d’être amené à avancer tout de même les frais médicaux (mais vous pourrez alors vous faire rembourser sur place par l'organisme de sécurité sociale du lieu de séjour).

 

Hors Europe, moins de salut

 

La situation change fortement si vous partez hors de l’Union européenne, de la Suisse et de l’Espace économique européen (EEE). Seuls les soins urgents et imprévisibles pourront en effet être pris en charge : vous devrez avancer les frais médicaux (qui peuvent se révéler particulièrement élevés, d’où une vérification préalable) avant d’envoyer vos justificatifs à l’Assurance maladie.

 

Dans le cas d’un voyage dans votre pays d’origine, de nombreux pays ont mis en place des conventions bilatérales de sécurité sociale permettant la prise en charge des frais médicaux sur place (citons notamment les Etats-Unis, le Japon, l’Algérie, la Côte d’Ivoire, l’Inde ou encore le Canada). L’Assurance maladie peut renseigner les voyageurs pour savoir s’ils entrent dans le champ d’application de ces conventions

 

Vérifiez aussi votre carte bancaire

 

Il n’y a pas de généralité quant à la prise en charge complémentaire des dépenses de santé par les complémentaires santé, d’où l’importance de faire le point au préalable sur votre couverture – et au besoin la renforcer avant le départ. Il faut, notamment, prêter attention aux plafonds de remboursement des soins qui, le plus souvent, sont inférieurs aux remboursements effectués en France.

 

A noter que les cartes bancaires (surtout haut de gamme) peuvent également contenir des garanties d’assistance (rapatriement sanitaire, hospitalisation), tout comme les contrats d’assurance habitation.

 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux en un clic :

 

Nous vous recommandons

DROIT ET RESPECT DU SALARIÉ

DROIT ET RESPECT DU SALARIÉ

Le sujet des libertés dans l'entreprise est plus que jamais d’actualité. L’employeur doit ainsi veiller au respect de l’ensemble des droits du salariés, de surcroit au regard de la valeur[…]

28/11/2017 | | Salariés
Les licences de débit de boissons des restaurants

Les licences de débit de boissons des restaurants

Responsabilité civile des dirigeants ou mandataires sociaux

Responsabilité civile des dirigeants ou mandataires sociaux

Obligation de l’employeur en matière de harcèlement

Obligation de l’employeur en matière de harcèlement

Plus d'articles
Nous suivre
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX